Témoignage de Mme Toussirot, directrice du CCAS de Chateau-Thierry

Pour Mme Toussirot, ainsi que pour toute l'équipe en charge de l'aide à domicile, le bilan est extrêmement positif mais nécessite l'implication de tous.

"Il ne faut pas sous-estimer les phases amont que sont le travail préparatoire, l'information et l'accompagnement", souligne Mme Toussirot.

"Tous les acteurs : intervenants, bénéficiaires, familles et service gestionnaire doivent être partie prenante dans le projet pour en assurer la réussite", rappelle-t-elle.

Mme Toussirot explique : "Bien évidemment, nous avions bien perçu les avantages immédiats apportés par la solution de télégestion mobile Domatel couplée au logiciel métier Millésime Maintien à domicile : gain de temps, moins de papier, davantage de fiabilité, plus de transparence vis à vis des usagers et des financeurs".

Mais elle constate également : "La télégestion mobile induit aussi des bénéfices inattendus : une amélioration de la base de connaissance des bénéficiaires (habitudes alimentaires, pathologies, coordonnées de l'entourage) car les intervenants partagent plus facilement l'information par messagerie, une réduction sensible des litiges (le télépointage des heures prestées ferme la porte à toute contestation) ou encore une valorisation du travail des aides à domicile très motivées pour se former à l'utilisation de leur smartphone et pour communiquer sur ce nouveau système auprès des bénéficiaires et des familles".


La télégestion au service de la performance

En plus d'apporter plus d'efficience et un meilleur confort dans la gestion du service d'aide à domicile, Mme Toussirot en convient volontiers :

"La télégestion accroit indiscutablement la qualité du service rendu aux usagers en apportant notamment une plus grande réactivité pour la prise en charge des situations spécifiques."